Le blog du cabinet

Actualités

Hugo, Inside Tennis

Hugo GRAVIL a participé à la genèse de KINEOS, ce Messin d’adoption (Aixois d’origine) est aujourd’hui kinésithérapeute à temps plein pour l’ATP (association des tennismen professionnels).

De tournois en tournois, il parcourt le monde aux petits soins pour les meilleurs joueurs de la planète .

Kineos : L’Open de Moselle est une semaine particulière pour toi ?

Hugo GRAVIL: Cet “Open de Moselle” est une semaine qui est à la fois très excitante et éprouvante. Éprouvante car comme la majorité des tournois “indoor” cela entraine souvent des journées à rallonge, beaucoup de sollicitations en tous genres en rapports à une bobologie plus ou moins récente. Mais surtout très excitante car après 8 éditions je me sens entouré que de personnes connues et pour la grande majorité appréciées. En plus le luxe de pouvoir faire venir ma famille aux “Arènes” pour partager quelques heures de ma vie professionnelle et surtout voir les yeux écarquillés de mes enfants quand ils côtoient ces super champions de très très près.

Kineos : Déjà trois ans sur le circuit…aucun regret ?

HG: Aucun regrets, même si l’activité panachée mi temps ATP et mi temps cabinet me convenait parfaitement.

C’est une expérience professionnelle et humaine hors du commun et qui ne se présente pas souvent dans une vie. Saisir cette chance m’a permis à la fois de beaucoup voyager, de découvrir des pays avec leur culture que JAMAIS je n’aurais imaginé découvrir et surtout être au contact d’une élite sportive ce qui est un véritable rêve pour tout “kiné” à vocation un peu sportive.

Kineos : Pour nous , c’est un réel plaisir de te revoir et de travailler avec toi une semaine, plaisir partagé ?

HG: C’est bien sûr un plaisir partagé. Cela fait 6 ans que je fais l’Open avec Pierre (GILLET) et c’est toujours une semaine de franche camaraderie avec des moments de rigolades intenses.

J’ai, au cours de ces différentes éditions, eu l’occasion de travailler avec Agnès (GILLET), Charles (LAMARCHE) et cette année avec beaucoup de plaisir avec Lionel (LAMBLIN). C’est toujours particulier de travailler avec ses ex-collègues et cela me permet désormais de leur faire partager à tour de rôle un peu de mon nouveau “monde”. Au plaisir de les retrouver lors de la prochaine édition.

Mots-clefs :